Nouvelles

Info-Brio

PRÉVISIONS SALARIALES 2016

7 janvier 2016

Prévision 2016Saviez-vous que…

Malgré les ralentissements économiques observés aux États-Unis et surtout en Chine au début de 2015, la croissance économique mondiale devrait reprendre son rythme de croisière au courant de 2016, notamment en zone euro

Pour le Québec, les prévisions d’augmentations salariales pour 2015 se sont avérées très proches de celles consenties entre les deuxièmes trimestres de 2014 et de 2015 (prévision de 2,8% et hausse de rémunération réelle de 2,5%).

Depuis 2008, la croissance moyenne de la rémunération hebdomadaire au Québec s’élève à 2,1% (Canada : 2,4%), comparativement à une inflation moyenne de 1,5% (Canada : 1,6%)

Brio-Puce

L’Ordre des conseillers en ressources humaines agréés nous révélait cet automne les différentes données, récoltées par voie d’enquête par les cabinets participants, en lien avec les prévisions salariales 2016.

Tous les types d’emplois confondus, la hausse salariale moyenne prévue au Québec en 2016 s’élève à 2,6%, soit une baisse de 0,2 point de pourcentage par rapport à la prévision précédente.  Ce résultat varie peu entre les trois catégories : secteur d’activité, catégorie d’emplois et taille d’entreprise :

Selon la taille, les petites entreprises (+2,7%) prévoient des hausses légèrement supérieures à celles qu’anticipent les moyennes et grandes entreprises.

Au Canada – Dans son ensemble, la prévision pour le Canada, tous emplois confondus, s’élève également à 2,6%  avec un résultat de 0,3 point % plus faible que l’an dernier (2,9%).

Fait important

Les augmentations salariales ont par ailleurs un impact important en taxes sur la masse salariale des employeurs.  Pour 2016, selon le CPQ (Conseil du patronat du Québec), ce montant représentera un coût moyen annuel additionnel de 151 $ par employé pour un salaire moyen de 40 000 $. Cela tient compte des différents taux de cotisation annoncés par le gouvernement pour l’an prochain, notamment ceux du Fonds de santé et de sécurité du travail, du Régime québécois d’assurance parentale, de la Régie des rentes du Québec, du régime d’assurance emploi et du Fonds de santé du Québec.

QUELQUES DONNÉES EN RAFALE

Brio-Puce Selon Mercer, à peine 3 % des entreprises sondées prévoient décréter un gel des salaires de leurs travailleurs en 2016.

Brio-Puce Normandin Beaudry nous révèle que contrairement aux deux dernières années, les entreprises privées disposent d’un budget d’augmentation plus élevé que celui des secteurs public et parapublic.

Brio-Puce Les travailleurs québécois interrogés par CROP nous révèlent un portrait plus pessimiste: 7 salariés sur 10 s’attendent à une augmentation salariale de 1,5% au cours de 2016 tandis qu’un travailleur sur cinq croit qu’il n’obtiendra pas d’augmentation.

Brio-Puce Les employeurs reconnaissent que les primes annuelles constituent une façon efficace de lier la rémunération au rendement, sans augmenter les coûts fixes.

TENDANCES ET PRIORITÉS 2016

Selon l’enquête effectuée par Morneau Sheppel auprès de 255 organisations embauchant plus de 202 000 personnes au Québec et 640 000 au Canada, des priorités en ressources humaines ont été identifiées par les participants :

Brio-Puce L’amélioration de la santé (santé mentale)

Brio-Puce L’engagement dans le milieu du travail

Brio-Puce L’amélioration des programmes de formation et de perfectionnement

Brio-Puce L’amélioration de la communication de la rémunération globale

Brio-Puce La réduction des coûts d’invalidité

Les problèmes de santé mentale constituent la principale cause de congés de maladie et d’invalidité. C’est pour cette raison que les organisations cherchent des moyens d’en réduire leurs coûts! Par ailleurs, plus de la moitié des répondants prévoient mettre en place des programmes afin d’améliorer la santé et la sécurité psychologiques dans leur milieu de travail, et aussi afin d’aider les employés à reprendre le travail plus rapidement. Il est aussi prouvé que d’investir dans la santé des employés représente un retour sur l’investissement :

Chaque dollar investi dans la promotion de la santé chez les employés permettrait

un retour sur l’investissement entre 2,75$ et 4,00$ (Santé Publique Canada)

Également, Perreault Conseil inc. (PCI) a soulevé que les priorités en matière de rémunération pour l’année à venir sont :

Brio-Puce L’analyse du positionnement du marché (35% des organisations)

Brio-Puce La structure salariale (31%)

Brio-Puce L’évaluation des emplois (28%)

En terminant, même si le Québec n’a pas été autant affecté que les autres provinces par la crise du pétrole, les exportations n’ont pas augmenté autant que prévu avec la baisse du dollar canadien en plus des investissements des entreprises qui stagnent.

Bonne nouvelle! Les économistes prévoient que l’économie québécoise devrait se redresser en 2016 surtout avec les résultats attendus du côté du marché du travail.

Brio-Puce

Sources:

-Les prévisions d’augmentation salariale 2016, CRHA

http://www.portailrh.org/presse/pdf/Infographie_PrevisionsSalariales2016.pdf

-Hausse moyenne des salaires attendue de 2,6% en 2016, Le Soleil

http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201509/30/01-4905504-hausse-moyenne-des-salaires-attendue-de-26-en-2016.php

-Hausse de salaire en 2016 : 2,6% selon les employeurs, TVA Nouvelles

http://www.tvanouvelles.ca/2015/09/29/hausse-de-salaire-en-2016–26–selon-les-employeurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Abonnez-vous à nos alertes emplois

Alerte

Abonnez-vous à
notre info-brio!