Nouvelles

Info-Brio

Les vacances: un incontournable!

7 juillet 2015

SAVIEZ VOUS QUE…

coucher soleil plageLes vacances estivales sont sacrées pour 73 % des Québécois et 50% d’entre eux se disent plus fatigués que l’année dernière.

Plus du tiers des Québécois (38 %) prévoient prendre 2 semaines de vacances, et parmi ceux-ci, 29 % prévoient faire du tourisme alors que 17 % souhaitent se reposer.

2 fois plus de femmes que d’hommes ne prendront aucun congé durant l’été.

Les semaines de la construction ne sont plus les plus populaires pour les vacanciers ; la tendance veut que les semaines les plus prisées soient en août (42 %) et au début juillet (30 %).

 

Il fut une époque où dire qu’il nous était impossible de prendre de vacances supposait que l’on avait un haut statut professionnel et que l’on était indispensable. Heureusement, les mentalités ont évolué et les gens croient aujourd’hui en l’importance de prendre régulièrement une pause pour refaire le plein d’énergie et préserver sa santé physique et mentale.

Les bienfaits des vacances

Brio-Puce Réduction du stress

Le premier avantage de tout laisser derrière et soulager son cerveau des soucis professionnels est la réduction du stress. Il existe un lien direct entre le stress et divers problèmes de santé tels que maux de tête, maladies cardiovasculaires, cancer et autres types d’infections contractées à cause d’un système immunitaire affaibli.

De plus, il a été scientifiquement prouvé que le fait de prendre des vacances réduit le risque d’épuisement professionnel. Très souvent, les victimes d’épuisement professionnel n’ont pas pris de congé depuis longtemps et malheureusement, les conséquence peuvent être dramatiques et engendrent parfois des congés (forcés) encore plus longs.

Brio-Puce Amélioration des capacités intellectuelles

Il a aussi été démontré qu’il existe une relation positive entre les vacances et les facultés intellectuelles. Rattraper un manque de sommeil et faire plus d’exercice sont deux remèdes très simples qui améliorent la concentration donc la productivité. L’employé à l’esprit reposé aura aussi de meilleurs rapports avec ses collègues en étant moins irritable et plus ouvert. Ces congés profitent donc autant à l’employeur qu’à l’employé.

Brio-Puce Consolidation de son réseau familial et social

Trop souvent, le travail amène un rythme de vie effréné qui fait en sorte que l’on néglige les relations familiales et amicales.  Les vacances permettent donc de créer des moments de qualité avec ses proches pour se découvrir, approfondir des liens et construire  des souvenirs durables. Durant ces congés, il peut aussi être intéressant de rencontrer de nouvelles personnes, de rire et de consacrer du temps à faire ce que vous aimez le plus!

Brio-Puce Bilan et appréciation de la vie

Prendre un temps de répit permet également à une personne de faire le point, de revoir sa vision de la vie et de trouver des solutions simples à des problèmes qui paraissaient auparavant impossibles à résoudre. Se donner un moment pour rétablir ses valeurs ne peut qu’être bénéfique.

Réussir ses vacances 

La fonction première des vacances est de se reposer. Il faut donc éviter de surcharger son programme et savourer le bonheur de ne rien faire, sans culpabiliser. Plusieurs personnes ont le réflexe de vouloir s’adonner à une foule d’activités qui ne correspondent pas nécessairement à leurs intérêts. L’idée, c’est d’écouter ses envies.

Combien de temps faut-il pour décrocher? Idéalement, trois semaines consécutives. La première semaine sert généralement à faire le vide, décrocher. Durant la deuxième semaine, le repos commence à s’installer. À la troisième semaine, le corps est alors disposé à récupérer complètement pour permettre un retour au travail optimal.

Atténuer le choc du retour 

Plusieurs personnes appréhendent beaucoup le retour au travail, ce qui peut même finir par gâcher les vacances. L’idéal est de préparer son retour… avant son départ! Voir à régler quelques dossiers urgents avant le congé afin de ne pas se retrouver en situation d’urgence dès son retour en poste. Il est important aussi de ne pas se fixer des objectifs irréalistes, comme vider sa boîte de courriels avant l’heure du lunch. La brutale « to-do list » peut aussi attendre un peu.

Planifier une activité ou s’offrir un plaisir le week-end suivant peut être une autre initiative positive pour le moral.

Rester zen tout au long de l’année

Ne devrait-on pas adopter une attitude différente tout au long de l’année pour ne pas arriver épuisée aux vacances? La réponse est oui. Pour y arriver, il est essentiel de respecter ses limites: faire des heures raisonnables, prendre des pauses, ne pas surcharger ses journées. Il faut aussi rester attentif aux signaux d’alarme indiquant qu’il faut ralentir: irritabilité, baisse de concentration, insomnie, fatigue physique, démotivation.

Puisque les données en psychologie organisationnelle démontrent clairement que la productivité décline rapidement 8 à 10 semaines après un retour de vacances, il faudrait donc, dans un monde idéal, prendre au moins une semaine de congé à toutes les saisons. Qui sait, cette réalité dont peut déjà bénéficier les français se rendra peut-être jusqu’à nous!

Bon été… décrochez, amusez-vous et prenez du repos!

 

Sources:

Les bienfaits des vacances, Site de Standard Life, 2015.
Les vacances, ce n’est pas un luxe, Châtelaine, Juillet 2012, par Céline Montpetit.
Les Québécois prennent moins de vacances, Sondage CROP et CRHA, juillet 2014.
Intentions de vacances estivales, Sondage annuel CAA-Québec, juin 2015.

Abonnez-vous à nos alertes emplois

Alerte

Abonnez-vous à
notre info-brio!