Nouvelles

Actualités RH

L’arrêt tabagique en milieu de travail !

23 janvier 2015

tabac

L’arrêt tabagique est un défi important et très personnel mais le fait de le vivre avec ses collègues de travail et d’être supporté par son employeur peut consister une source de motivation très importante.

SAVIEZ VOUS QUE…

Les problèmes de santé des salariés ont une répercussion directe sur une entreprise car ils entraînent l’absentéisme.

– Une personne fumant un paquet par jour prend huit pauses quotidiennes ce qui représente près de 80 minutes.
– 19% des fumeurs ont recours à des arrêts maladie dans une période de 6 mois contre 11,5% pour les non-fumeurs.

Un processus exigeant

Prendre la décision d’arrêter de fumer est exigeant; parfois les tentatives sont nombreuses. Selon les statistiques, un fumeur tentera de cesser la cigarette trois à cinq fois avant de réussir : chaque tentative est une réussite qui mène vers le succès. Par contre, le fumeur possède souvent une perception négative de sa rechute. Déçu de son échec, il une perception personnelle d’un être faible. Sévère envers lui-même, il craint le jugement des autres collègues et/ou ressent de la pression, en vivant le processus d’arrêt à la lumière de ses collègues, amis et famille. Ces considérations deviennent parfois un frein à la participation au programme d’arrêt tabagique au travail. Toutefois, le support de l’employeur peut contribuer à l’harmonie du programme.

Faire de la santé une priorité

Les entreprises ne se préoccupent plus seulement de la santé psychique des salariés: elles sont de plus en plus nombreuses à proposer différents programmes de remise en forme passant de la lutte contre l’obésité à l’arrêt du tabagisme. Les ressources humaines ont pris conscience de l’intérêt d’avoir du personnel en bonne santé, car ceux-ci sont demandeurs de ce bien-être au travail aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de l’entreprise.

Les entreprises ont tout à gagner

S’occuper de la santé de ses salariés peut également avoir un impact bénéfique à l’extérieur de l’entreprise. Selon une étude de l’Organisation mondiale de la santé, 73% des gens interrogés se disent plus enclins à faire affaires avec une société sachant qu’elle se préoccupe du bien-être de ses troupes. Un chiffre qui montre que les entreprises efficaces dans ce domaine voient indéniablement un retour sur investissement. Une entreprise qui veut durer dans le temps doit savoir s’occuper de la santé de ses salariés sinon elle aura un problème d’attraction et de rétention de personnel.

Ces actions renforcent même la motivation et le sentiment d’appartenance des salariés. En multipliant les programmes, on peut générer plus de relations positives avec son employeur. Un facteur clé de fidélité!

Pourquoi donc, ne pas en parler à votre patron? Et vous employeurs, pourquoi ne pas offrir le cadeau de la santé à vos employés?

 

 

Abonnez-vous à nos alertes emplois

Alerte

Abonnez-vous à
notre info-brio!